Conclusion

Comme nous avons pu le voir à travers ces deux parties, arrêter de fumer est difficile selon les dépendances acquise. C'est pourquoi le taux de fumeurs dans le monde reste élevé malgrès une diminution progressive grâce aux nouvelles méthodes de la médecine.

En effet, arrêter de fumer n'est pas qu'une question de motivation, mais aussi, une question de méthodes.

La motivation permet de faire face à la dépendance comportementale. Afin de tenir le coup il faut :

- Commencer en période calme.

- Eliminer toutes tentations ( paquets, briquets..)

- Sortir, s'occuper pour ne plus y penser.

- Mais aussi, penser aux économies !!

 

On peut faire face aux dépendances psychologiques et chimiques grâce à :

- Des patchs anti-tabac

- Des gommes à macher

- Des comprimés de nicotine

- Des inhaleurs à la nicotine

-Etc. Tous sont disponibles en pharmacie.

En effet, ces dépendances sont dûes essentiellement au manque de nicotine. C'est pourquoi, des substituts nicotiniques peuvent remplacer la cigarette, en dose que l'on diminue progressivement.

___________________________________________________________________________________________________________________________________

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRES par les professeurs Mr Doolaeghe et Mr Pocquet, professeurs de Phyique chimie et de SVT.

De ZIGLIARA Pauline

BOUABDA Nora

et FIKRY Yassine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site